Face aux IA, faut-il sauver le travail ?

Les intelligences artificielles existent déjà depuis quelque temps et est à l’œuvre dans de nombreux aspects de nos vies quotidiennes. Mais les fulgurantes innovations de ces dernières années inquiètent, comme à l’époque d’Alan Turing qui énonçait alors : « Il semble probable qu’une fois la méthode trouvée pour créer une machine capable de penser, il ne lui faudrait pas longtemps pour devancer nos faibles pouvoirs. Elles seraient à même de converser entre elles pour affiner leurs intelligences. Jusqu’à un certain point, nous devrions donc nous attendre à ce que les machines prennent le contrôle. »

Ces craintes ont toujours été partagées dans l’imaginaire collectif, comme peut en attester la science-fiction. Au-delà du mythe du contrôle de la société toute entière par les machines, les transformations apportées et accélérées par les intelligences artificielles soulèvent des préoccupations à très court terme et interrogent :  quels changements apporte l’IA au sein des entreprises ? Quelle sera la place des employés si les tâches qualifées deviennent partiellement ou totalement automatisables ? Comment se réinventer ? Qui sera responsable des conséquences des actes des IA ?

Cyril Couffe, Docteur en sciences cognitives et Directeur de la Chaire « Talents de la transformation digitale », a participé au débat ouvert organisé par Pop’Sciences (Université de Lyon) et le Mouvement UP pour tenter de comprendre les boulversements précipités par le développement très rapide des IA.

Une conférence enregistrée le 23 avril 2018 à l’Université de Lyon.

Intervenants : 

  • Sylvaine Laulom, Professeure de droit privé – Directrice de l’Institut d’Études du Travail de Lyon – CERCRID (UMR 5137) – Université Lumière Lyon 2
  • Chems Idrissi, Avocat conseil – Cabinet Soulier
  • Cyril Couffe, Docteur en sciences cognitives – Université Lumière Lyon 2. Directeur de la Chaire « Talents de la transformation digitale » – École de Management de Grenoble.
  • Pascal Corpet, Directeur Technique chez Bayes Impact
  • Jérôme Chemin, Secrétaire national de la CFDT Cadres – en charge des questions numériques.

Leave a Comment

Je ne suis pas un robot - CAPTCHA *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.